Témoignages

La tarification de l'eau potable

Alexandre Mayol, directeur de la chaire RENEL et maître de conférences en économie spécialiste de l'eau potable en France présente dans cette vidéo plusieurs résultats de ses travaux de recherche sur la tarification de l'eau.

Il répond à trois questions :

  • Quels sont les enjeux autours de la tarification de l'eau ?
  • Quels sont les résultats de vos recherches sur le sujet ?
  • Quelles recommandations peut-on faire en matière de tarification de l'eau ?

 

 

Alexandre Mayol
Alexandre Mayol

Alexandre Mayol est directeur de la Chaire et Maître de Conférences à l'Université de Lorraine

Focus : les enjeux de l’économie forestière du Grand-Est

Quels sont les enjeux de l’économie forestière ?

L’objectif central de mes recherches est d’étudier la durabilité des filières forêts-bois. Cela comprend la dimension de durabilité environnementale de la forêt, mais aussi l’enjeu économique très présent dans le quart nord-est de la France. C’est une filière qui génère un chiffre d’affaires de cinq milliards et près de 23000 emplois en Lorraine. Il est donc nécessaire de conserver la forêt en tant que patrimoine, mais aussi pour des enjeux de biodiversité et aujourd’hui pour la régulation des émissions de CO2 via la séquestration carbone. C’est aussi une filière au cœur d’enjeux sociaux. Avec le retour à la nature après la crise sanitaire, la forêt doit répondre à des besoins récréatifs. La durabilité de la filière, c’est répondre à tous ces enjeux-là.

Quelles sont les évolutions notables ?

Cette économie évolue selon différentes dynamiques, par exemple un besoin de plus en plus grand de bois pour la construction et le changement climatique qui entraîne le dépérissement des forêts. Il faut comprendre comment les besoins évoluent vis-à-vis de cette filière et comment cette filière peut évoluer en retour. Par ailleurs, les enjeux sont souvent contradictoires. Les modèles doivent servir à l’arbitrage en représentant les dynamiques biologiques des écosystèmes et la dynamique économique. Ils permettent d'étudier différents scénarios alternatifs plus ou moins conciliants.

Pourquoi travailler particulièrement sur le Grand-Est ? Quelles sont ses spécificités ?

Il y a pour moi une obligation morale de s’inscrire dans un territoire avec ses enjeux particuliers comme le fait la chaire RENEL, d’autant plus qu’il y avait beaucoup de lacunes sur la compréhension du système forêt-bois du Grand-Est. C’est une forêt intéressante, car elle ancienne avec un tissu économique tourné vers cette activité. De plus, c’est une forêt de moyenne montagne où le changement climatique n’est pas forcément plus fort qu’ailleurs, mais son impact sur les écosystèmes est plus important, car ils sont moins résilients. De là découle la faible résilience de la filière du Grand-Est qui est de ce fait particulièrement intéressante à étudier.

Que vous apporte votre participation à la Chaire RENEL ?

Au sein de la Chaire on peut communiquer sur les travaux, profiter de la synergie, de l’échange d’idées et des partenariats pour confronter nos points de vue. C’est une nouvelle aventure qui permet de découvrir d’autres aspects, d’autres modèles et méthodes de travail.

Quelle sera votre prochaine publication ?

Je travaille actuellement sur les déterminants socio-économiques de la récolte de bois. On ne sait pas exactement comment les forêts sont récoltées en France et notamment on ne connaît pas l’impact de la proximité d’une industrie sur le taux de récolte de la forêt. Le but est de créer un nouveau modèle pour comprendre cette accessibilité à travers le lieu, le prix et les infrastructures.

Sylvain Caurla
Sylvain Caurla

Sylvain Caurla est ingénieur de recherche au sein de la Chaire RENEL. Il travaille sur la modélisation de l’économie forestière afin de comprendre les différents enjeux et risques qui pèsent sur cette activité.

Mon stage au sein de la Chaire RENEL

A travers ce stage, j’ai véritablement découvert le monde de la recherche en économie et j’ai pu mieux appréhender ma candidature en doctorat à la rentrée prochaine. Au sein de la Chaire je travaille sur les questions de transition énergétique et écologique, et plus particulièrement sur l’impact du droit de propriété sur le mode de gestion des forêts. Les chercheurs ont pris le temps de me guider au début de mon stage pour bien axer ma recherche, savoir où trouver les données, quels ouvrages lire etc. Je suis maintenant quasi autonome tout en étant parfaitement intégré dans une équipe où l’ambiance est vraiment top et au sein de laquelle on trouve toujours quelqu’un pour nous conseiller si besoin !

Arthur_Mely
Arthur Mely

Arthur Mely stagiaire de M2 à la Chaire RENEL

Avant de devenir doctorant, Arthur Mely a effectué son stage de M2 au sein de la chaire. Il nous en parle.

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn